Gestion du stress

Le stress

Cette manifestation de troubles psychiques et physiologiques  est tellement intégrée dans notre quotidien, qu’elle semble devenue une habitude de vie considérée comme normale. Pourtant, le stress est un des facteurs nocifs parmi les déclencheurs de déséquilibres corporels. A force de vivre sous pression, le corps doit composer avec de plus en plus de tensions. Des blocages énergétiques surgissent et empêchent notre système immunitaire de fonctionner correctement.

 Qu’est le stress ?

Ce terme peut désigner communément une tension nerveuse lors de circonstances que l’on ressent comme éprouvantes. Ces crispations peuvent être passagères. Elles peuvent aussi durer un certain laps de temps. Lorsque le stress est physiologique, le corps ne possède plus les réponses appropriées pour faire face aux conditions quotidiennes d’existence. Il devient alors chronique.

Le stress chronique

Lorsque le système nerveux est dérèglé, l’harmonie entre le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympatique est rompu : des réactions inopportunes ont lieu et la personne peut entretenir un comportement de fuite ou de combat dans des situations neutres qu’elle analyse pourtant comme dangereuses. Il arrive parfois que tel individu se demande pourquoi il a réagi d’une manière violente alors qu’il n’y avait aucune raison de le faire.

Déstresser

Il est important de diminuer au maximum son niveau de stress physiologique, afin de pouvoir préserver notre santé. L’hypothalamus et la glande pituitaire sont impliquées dans l’apparition du stress physiologique. L’hypothalamus agit notamment sur la pression artérielle, les fonctions rénales, la température corporelle, l’hormone de croissance, la thyroïde, la fonction sexuelle,…

2011-09-07-1319-46(60).jpg

Les moyens pour se détendre

Des techniques existent pour déstresser : certaines sont millénaires, d’autres sont plus récentes. Méditation, sophrologie, libération des énergies de stress par l’acupuncture, l’acupressure, le massage, le sport, la marche, la respiration, …

Il est donc possible de se sentir mieux, de retrouver des sensations de bien-être que l’on avait perdues et qui font partie de notre état naturel.

 Etre accompagné

Le stress engrammé dans les cellules et les structures corporelles est parfois tellement ancien que les causes même l’ayant généré est oublié. Malgré cela, il est possible de faire revenir à la surface ce qui doit être dégagé : des croyances limitatives, des phobies, des peurs, des souffrances. L’accompagnement est préférable et permet de sortir de son isolement en douceur.